LA BOUCHE, L’ANUS ET LE SEXE

Proprioceptivité de la bouche :

La dent de six ans est décrite par certains comme la clé de voûte de la mâchoire. Une thérapeutique utilise les réactions d’orientation à « points de départ stomatognastique labial et lingual ». En clair, la position de vos lèvres, de votre langue ou de vos dents influe sur votre façon de marcher. C’est la posturodontie, voisine de la réhabilitation neuro oclusale ou l’orthopédie dento-faciale. En clair, la mastication intervient dans le développement et les déviations de la colonne vertébrale. La langue serait le gouvernail de notre corps et, de sa position de repos, dépendraient nos appuis plantaires.
Mais alors que penser du chirurgien dentiste qui aurait opéré à six ans la dent mal implantée de GARRINCHA, MAGNUSSON ou Raymond KERUZORE? Faut-il attendre des systèmes même les plus sophistiqués, une correction objective ou bien certaines interventions doivent- elles être comprises comme un souci de confort et non comme une ambition de correction ? « Elle s’inscrit pleinement dans le cadre postural général » nous dit D. FABRE, qui parlait de la posture mandibulaire. « La fourrure de ma grand-mère aussi ! » lui répondit le Dr GRASSIN. Prudence, donc avant qu’un dodu D.O. ne vous soigne la dent du dos !

Anatomiques, hormonales, etc... les interactions entre les différents systèmes sensoriels sont complexes: «Quand j’avais un chagrin, j’allais chanter sous la douche ou plonger dans le Pacifique », France GUILLAIN.
Autre exemple: la vue influence le goût. On ne fabrique pas de sirops incolores; ils seraient trop fades. Il faut savoir que la proprioceptivité de la bouche est surtout liée à la mastication mais ce mécanisme n'est pas spécifique à l'être humain et ne doit pas être surévalué. Si les choses sérieuses commencent avec la dent de six ans, il reste que « Mastiquer c’est la santé »!
Un musicien triste cherchera son instrument pour en jouer quand d’autres se jettent sur la bouffe. Or, il ne faut pas que manger soit un réflexe compensatoire mais un plaisir primaire. Réapprenons à mastiquer.
L’apprentissage de la mastication chez l’enfant correspond à la structure de son néo-cervelet.
Ayons la dent plus agressive et plus lente. Croquons la pomme puis savourons.
Prendre du plaisir à mastiquer aide à lutter contre le ballonnement, l’acidité gastrique et facilitera le travail des diastases.
Privilégiez les aliments qui nécessitent une lente mastication : céréales, pain complet, végétaux fibreux.
« Certains animaux ne font que çà, purs sang, taureaux, éléphants. Et ce ne sont ni les plus lents, ni les plus faibles des mammifères », nous dit Nicolas Le Berre qui nous conseille de diminuer le sucre et le lait que nous donnons à nos enfants en l’associant bêtement à la notion de fête, anniversaire, récompense, dessert, c’est-à-dire plaisir. « Soyons moins lait, c'est Une sacrée vacherie » sont les deux livres qu’il a publié chez « Equilibres Aujourd’hui ».
Ne donnons ni un gâteau, ni un bonbon à un enfant qui pleure, insiste France GUILLAIN. C’est un mauvais départ pour une éducation alimentaire. C’est s’engager dans une impasse « droit dans le mur ».
Comme on ne prend plus le temps de saliver, on ajoute inutilement des éléments qui laissent des traces dans le « gosier » : sel, sucre, épices. Réapprenons à mastiquer.
La plupart des aliments pour enfants sont liquides, faciles à déglutir, fondants. Ce qui supprime ou diminue le travail indispensable des masseters, de l’estomac (un muscle lui aussi), de l’intestin et ses mouvements péristaltiques. En fait, l’enfant adore mastiquer. To CHEW, disaient les Américains qui venaient sauver la France.




Le bain de siège :

Un sportif n’a pas besoin de bains de siège, car son activité stimule la circulation sanguine générale. Mais le sédentaire en a besoin et RIKA ZARAI nous explique pourquoi : « La vasoconstriction due à l’eau froide chasse le sang vers l’intérieur, il va aller aux reins et dans les viscères pour y chercher les toxines afin de les diriger plus facilement vers la sortie ». Ce n’est pas totalement idiot.

Le bain dérivatif :

Il consiste à appliquer du froid sur le périné, le haut des cuisses, les plis de l’aine avec un gant ou une éponge d’eau très fraîche. La mobilisation des fascias qui s’ensuit faciliterait l’élimination des graisses, selon France GUILLAIN, en précisant que si l’eau est trop froide, elle peut créer des contractions utérines néfastes.
Elle appelle cela le bain dérivatif et conseille de s’asseoir sur une poche de glace devant l’ordinateur. Emission de Marc MENANT - Europe I le 8.7.04

Et puisque nous sommes descendus aussi bas, allons voir ce qu’il y a de proprioceptif dans la relation sexuelle.
Les récepteurs sensoriels sont partout, viscérorécepteurs, chémorecepteurs, extérorecepteurs.
Le plaisir de l’acte sexuel n’est pas proportionnel à la puissance musculaire de l’étreinte, mais dépend davantage des excitations mécaniques préalables exercées sur les épithéliums en présence. Ces épithéliums sont riches en récepteurs sensoriels tactiles, qu’ils soient externes (gland, testicules, lèvres) et même internes chez la femme.
Car, « le point G n’est pas uniquement à la fin du mot shoping », CARLOS, Les Grosses têtes.
A vrai dire, les muscles de la statique interviennent peu puisque nous sommes « théoriquement » en décubitus qu’il soit ventral, latéral ou dorsal. « Si la position est grotesque, le plaisir fugace et les conséquences durables, les récepteurs sensoriels sont essentiels et la sensibilité de la peau dépend beaucoup de la méthode de stimulation utilisée » (Daniel BILLOT).

La sensibilité cutanée nécessite trois qualités :
PRESSION TOUCHER VIBRATIONS

Ces qualités sont liées à la présence de récepteurs sensoriels dans la peau.
Les disques de MERKEL sont tactiles mais si on incline délicatement les poils dans le sens de la peau, la sensation qui apparaît est due aux follicules pileux. Dans les zones dépourvues de poils, les corpuscules de MEISSNER détectent les contacts avec la peau uniquement s'ils sont légers (5 à 2000 Hz) et variés, ce qui permet d'apprécier une caresse et de supporter un sous-vêtement une fois celui-ci enfilé. Les organes de RUFFINI vous indiquent un contact chaleureux.
Les corpuscules de PACCINI situés dans le tissu adipeux sont sensibles aux vibrations rapides et variées. Les fuseaux neuro-musculaires sont des organes situés dans la partie charnue et si les extrémités sont étroites, le milieu se remplit d’un gel.
Les gestes amoureux excitent les neurones sensoriels situés dans les ganglions des racines dorsales de la moelle, ce qui déforme la membrane à l'extrémité de la fibre nerveuse. Le premier nœud de RANVIER en est la cause.
Du coup, un "potentiel" apparaît et les canaux cationiques s'ouvrent. Il a suffit pour cela d'une pression.
Remercions D. RICHARD et D. ORSAL pour les définitions précitées.
Voilà ! Caressons-nous, c’est là aussi un exercice proprioceptif.

Aucun commentaire:

PAPY... ! RACONTE-MOI LA PROPRIOCEPTION L’EQUILIBRE ET L’ENDURANCE

LE PARC PROPRIOCEPTIF

Le principe de Swing Chariot

Dès qu’il bouge l’enfant installé dans Swing Chariot crée des déplacements horizontaux et verticaux simultanés totalement aléatoires et le déséquilibre est harmonieux.

Toute variation du centre de gravité exige une réponse proportionnelle en vitesse et en intensité au déséquilibre initial.

Si aucune correction n’est faite, l’enfant se trouve en situation tout à fait agréable de balancelle à condition de rester allongé.

Mais toute tentative de reptation, « quatre pattes » ou de redressement à genoux puis debout nécessite une adaptation réflexe immédiate pour centrer G. Elle sera aidée par un appui manuel au filet.

Diminuer puis supprimer cet appui est ce vers quoi il faut tendre, l’objectif à atteindre, le top proprioceptif ?

En s’amusant, l’enfant met en place son schéma corporel.