« Nous sommes tous africains » Desmond TUTU

   « Nous sommes tous africains »    Desmond TUTU

Kénya, Afrique du Sud, Namibie, Botswana, Zimbabwe, Zambie, Tanzanie, Serengueti et Olduvaï… l’Afrique est mon pays je m’y sens  comme chez moi. Notre origine est unique et notre genèse est africaine.
La génétique remet en question la notion de races. Elle confirme l’origine et l’émergence d’homo sapiens il y a 150.000 ans au sud du Sahara. Anthropologie et génétique se rejoignent. Si la vallée du Rift est le berceau d’une Eve mitochondrial : East side story.
Il y a 60.000 ans la plus longue glaciation de mémoire d’hommes abaisse de 70 mètres le niveau des mers. Elle entraîne une sécheresse et une détresse africaine. Reste moins de 5.000 africains pour peupler le continent (les anglais appellent ‘bottle neck’ un tel étranglement de la population)
Les San descendent vers le sud. Les filles de Lara l’éthiopienne sortent d’Afrique en groupes restreints (150 individus). Une partie remonte le Nil, une autre la mer Rouge très étroite au détroit de Bab el Mandeb et peut-être  Berkane, le djebel Irhoud puis Gibraltar : West side story. 
Lara est la mère de la planète. Selon Bryan SYKES et Spencer WELLS chaque lignée maternelle est issue de Lara ‘mère de clan’ d’il y a 3.000 générations. Ses filles Ursula, Xénia, Héléna, Velda, Jasmine, Katrine et Tara seraient sept grand-mères du monde. Pour connaître la vôtre, faire prélever une cellule buccale permet de retrouver votre racine préhistorique. Il vous en coûtera 99 euros chez Oxford Ancestors Ltd.
La notion de race prend un forme nouvelle. Les races existent-elles encore?
La couleur de la peau n’est plus un argument ; l’ADN mitochondrial est plus convaincant puisque provenant d’une arrière grand-mère commune, l’ancêtre matrilinéaire. Mon cousin est celui équipé du même répertoire de gènes que moi quelque soit sa couleur de peau. Les sept branches majeures sont appelées haplogroupes. Un haplogroupe maternel ne permet pas de déterminer le type racial mais permet de tracer l’histoire de l’ascendance là où l’anthropologie voyait des différences entre la couleur de la carrosserie, la paupière supérieure… Si tu es un auvergnat de l’haplogroupe M 343  un italien, un éthiopien et un chinois sont peut être tes cousins. Plus proche de toi qu’un Breton ! Avec l’haplogroupe M 130 : aborigènes australiens, hindous, papous et thaïlandais ‘cousinent’ sur le même arbre généalogique. Les gènes n’ont pas de race puisqu’on n’a jamais isolé un marqueur présent chez tous les noirs et absent chez tous les blancs. En génétique le breton que je suis ne l’est plus. Il est simplement ‘domicilié en Bretagne’.
L’humanité est une espèce de sept groupes raciaux invisibles à l’œil nu  « L’Afrique est l’origine. Nulle part je n’ai trouvé un ciel aussi vaste. Tu t’y sens humble et de retour chez toi. Nous sommes tous africains » Apprendrons-nous jamais à aimer la paix ?


Aucun commentaire:

PAPY... ! RACONTE-MOI LA PROPRIOCEPTION L’EQUILIBRE ET L’ENDURANCE

LE PARC PROPRIOCEPTIF

Le principe de Swing Chariot

Dès qu’il bouge l’enfant installé dans Swing Chariot crée des déplacements horizontaux et verticaux simultanés totalement aléatoires et le déséquilibre est harmonieux.

Toute variation du centre de gravité exige une réponse proportionnelle en vitesse et en intensité au déséquilibre initial.

Si aucune correction n’est faite, l’enfant se trouve en situation tout à fait agréable de balancelle à condition de rester allongé.

Mais toute tentative de reptation, « quatre pattes » ou de redressement à genoux puis debout nécessite une adaptation réflexe immédiate pour centrer G. Elle sera aidée par un appui manuel au filet.

Diminuer puis supprimer cet appui est ce vers quoi il faut tendre, l’objectif à atteindre, le top proprioceptif ?

En s’amusant, l’enfant met en place son schéma corporel.