1000 conseils pour pour 1000 causes


                          1000 conseils pour 1000 causes  

-  commencer par l’équilibre unipodal
-  fermer les yeux et soulever les talons dans l’ascenseur
-  lever la tête avant de descendre les dernières marches de l’escalier
-  enfiler son pantalon de l’autre pied d’abord
-  réduire le sport avant que diminué ne vous condamne aux boules et au golf
-  rentrer le ventre pour se chausser
-  être gaucher deux fois par jour  (pour se peigner, boire, se brosser les dents…)
-  marcher douze pas en arrière de temps en temps
-  sauter un repas de temps en temps
-  courir pieds nus de temps en temps
-  se garer en marche arrière doit être la règle lombaire
-  3 repas par jour n’est pas une règle phylogénique
   (y a t il du carburant dans le moteur et est il de bonne qualité ? doit suffire )
-  mastiquer et manger lentement
-  varier les eaux, varier les huiles
-  un boulier sous la table
-  un manchon pour les pieds
-  ne pas laisser le froid entrer par le bas du dos
-  dîner d’une soupe et d’un yaourt temps en temps 
-  pas de ‘jeans’ à la maison  (boubous, kilts, saris, robes… )
-  pieds nus ou chaussettes dans l’appartement
-  ail, oignons, persil, noix, chocolat noir et du vin rouge de temps en temps 
-  thon, saumon, sardines, maquereaux et fruits de mer
-  fruits secs et légumes de saison
-  ‘soyons moins lait’ une sacrée vacherie Nicolas Leberre  ed. équilibres (1990)
-  diminuer le sel et le sucre
-  un siège assis à genoux dans la maison
-  un coussin dans l’appui-tête du conducteur
-  soulever les avant-pieds à l’église
-  s’étirer à la mosquée
-  s’exercer au gyropode
-  apprendre à mettre la tête sous l’eau
-  se bouger sans aucun esprit de compétition
-  courir en gardant le cœur entre 120 et 140 pulsations  
       (sueur au front on doit rester capable de parler mais pas de chanter)
-  fermer les yeux en poussant le caddy (du golf) de temps en temps
-  fermer les yeux et soulever les talons sur un tapis roulant
-  draisienne pour les enfants 
-  surf pour les ados
-  vélo électrique après 50 ans
-  utiliser un plateau de Freeman à tout âge
-  pipi stop aux toilettes
-  régler ‘eau chaude-eau froide’ de la douche le dos aux robinets
-  marcher sur une poutre au sol  
-  enfiler sa veste le bras gauche en premier
-  poser son livre sur une liseuse pour le lire
-  jongler des deux mains avec deux balles
-  s’exercer pied droit pied gauche avec un ballon
-  à quatre pattes sur un paddle, s’allonger sur le dos puis s’agenouiller
-  fermer les yeux 30 secondes en planche à voile
-  fermer les yeux sur 20 foulées en marchant
-  pratiquer le ‘yoga des yeux’ allongé au lit   
-  renforcer pendant 6 secondes le plan postérieur du cou ( au feu rouge…)
-  appuyer la nuque au mur et y approcher les fesses et le dos sans le toucher
-  étirer le tendon d’Achille sur la dernière marche de l’escalier
-  mains jointes et retournées au-dessus de la tête, étirer les épaules
-  apprendre à nager quelque soit son âge
-  apprendre à respirer ‘crawlé’ 25 mètres pour ceux qui savent nager
-  se gainer (faire des abdos est ringard)
-  respirer à la Yan Jackson pour s’endormir (compter les moutons est ringard)
-  le tennis consiste à mettre le partenaire en difficulté sans conclure le point
-  supprimer la compétition sous toutes ses formes
-  privilégier l’élégance du geste sportif à son efficacité
-  chanter, danser, embrasser qui vous voudrez
-  apprendre à raconter des histoires aux enfants

j’ai gardé les trois plus importants pour finir :

-  rentrez le ventre avant de vous pencher en avant
   (plier les genoux est ringard sauf pour les charges lourdes)
-  allongé sur le dos et genoux pliés :
 serrez les genoux, soulevez le bassin et soufflez pendant la montée 
(pour attaquer la journée avec deux jambes de la même longueur)
-  l’Equilibre alimentaire c’est :   4 2 1   c’est à dire   G P L      soit un volume de lipides pour deux fois plus de protéines et encore le double en glucides. 

Le reste est de l’eau et des sels minéraux

PAPY... ! RACONTE-MOI LA PROPRIOCEPTION L’EQUILIBRE ET L’ENDURANCE

LE PARC PROPRIOCEPTIF

Le principe de Swing Chariot

Dès qu’il bouge l’enfant installé dans Swing Chariot crée des déplacements horizontaux et verticaux simultanés totalement aléatoires et le déséquilibre est harmonieux.

Toute variation du centre de gravité exige une réponse proportionnelle en vitesse et en intensité au déséquilibre initial.

Si aucune correction n’est faite, l’enfant se trouve en situation tout à fait agréable de balancelle à condition de rester allongé.

Mais toute tentative de reptation, « quatre pattes » ou de redressement à genoux puis debout nécessite une adaptation réflexe immédiate pour centrer G. Elle sera aidée par un appui manuel au filet.

Diminuer puis supprimer cet appui est ce vers quoi il faut tendre, l’objectif à atteindre, le top proprioceptif ?

En s’amusant, l’enfant met en place son schéma corporel.