La vieillesse n'est pas un naufrage

« Les années sont passées, les mois charmants finissent. Hélas ! Voici déjà les arbres qui jaunissent », Victor HUGO.
Les cellules de la salamandre se régénèrent bien mieux que les nôtres. « Elle n'en meure pas moins de vieillesse sans livrer son secret », Axel KAHN. Nous ne possédons pas de corps de rechange.

Processus du vieillissement neurologique :
- Diminution du poids du cerveau (environ 200 gr).
- Diminution du nombre de neurones (100 000 par jours selon Mc CANN, neurophysiologiste américain).
- Diminution de la vitesse de conduction nerveuse.
- Diminution du débit sanguin cérébral

Voltaire disait déjà : "perdre ses dents, c'est mourir en pièces détachées", mais le véritable "vieillissement est un étouffement cellulaire dû à l'artériosclérose" Dr MAIKOVSKI

Les vaisseaux cérébraux vieillissent mieux que les vaisseaux périphériques. Les artères cérébrales sont atteintes d’artériosclérose plus tardivement que les coronaires.
Loi d’ILLICH : au-delà d’un certain âge l’efficacité du corps humain diminue.
« Nous vieillissons et nous mourrons quand nos systèmes de protection antioxydant sont débordés. Les dégats s’accumulent au point de ne plus être réparés », Docteur HARMAN, USA.

Pourtant la cytologie , les biologistes et Boris CYRULNIK estiment que génétiquement notre espérance de vie est de 120 ans (78 aujourd’hui pour les hommes et 84 pour les femmes).
La moitié des filles qui naissent aujourd’hui seront centenaires. « On a gagné 50 ans en deux siècles et le nombre de centenaires est multiplié par deux tous les 7 ans, il y a donc jeunissement de la population », Pr E. E. BEAULIEU, car on ne rajeunit pas. A condition d’apprendre à vivre nous sommes programmés pour vivre longtemps. « Les cents premières années d'une vie sont les plus difficiles », Memeth BAZDAREVITCH, élu meilleur entraineur de deuxième division. Sachez aussi que ceux qui ne vieillissent pas sont ceux qui ne cessent de jouer.

La proprioceptivité est comme la mémoire. Ce qui est acquis dès l’enfance se conserve longtemps. Ce qui est appris tardivement disparaît rapidement. LAST IN, FIRST OUT. Il en est de même pour le sens de l’équilibre s’il est développé tôt. "L'équilibre améliore la force des muscles profonds et cette amélioration perdure" Dr SAGGINI, Université de Chieti, Italie. La sollicitation des muscles antigravitaires est économique sur le plan énergétique, tout en protégeant le cartilage, « ce manteau blanc qui recouvre les articulations et qui se déchire en silence », Pr J.H. JAEGER, chirurgien, Congrès AFMT, Maroc 2005.
Le mouvement huile les articulations. Le cartilage exige la pression pour se régénérer. Immobiliser la hanche d’un lapin blessé entraîne la mort définitive du cartilage. L’arthrose va galoper, pas le lapin et celui qui continue à gambader va cicatriser plus rapidement. « Rester sédentaire est la pire des choses et le pire ennemi de la prothèse est le surpoids », J.H. JAEGER, Congrès AFMT, Italie 2006.
Le microbre de la vieillesse n'existe pas. La vieillesse est un appauvrissement des gestes, du langage et du plaisir. Exercer l’équilibre de la personne âgée retarde l’appauvrissement gestuel.
Un jour pourtant en descendant l'escalier, le contact avec la marche suivante est hasardeux. Inévitablement la main se rapproche de la rampe. « Autrefois je pouvais courir en montant les escaliers, aujourd’hui je suis heureux de me tenir à la rampe » Paul ADAM.
La foulée et même le pas se raccourcissent. Chez le sujet très âgé, le pied finira par glisser lors de la marche, le regard fixé devant lui, car le sujet a pris conscience que même les informations visuelles, il ne les intégrait plus correctement.
Le cerveau décode mal les informations perçues. Cette diminution de l’équilibre et de la coordination des mouvements porte un nom : Ataxie.
Plus lourde sera la chute. Les réactions de protection ne sont plus automatiques. L’oreille interne du sujet perçoit mal les accélérations vers le sol car l'endolymphe de la saccule se charge en protéines qui rendent le liquide plus visqueux et les cellules ciliées de la macula se raréfient.
Le sujet jeune oscillait autour de ses chevilles. Le sujet âgé le fera autour de ses hanches, sa puissance musculaire était superflue, elle disparaît la première. L’équilibre devient indispensable, il est l’œuvre du cervelet qui commande les muscles posturaux.
E.T. et les extraterrestres ne sont jamais représentés comme des êtres forts et athlétiques. Les animaux gonflent poils et plumes pour paraître plus menaçants. Etre costaud est démodé, ridicule, la force des faibles ou des coureurs de médaille. L’homme de demain sera neuronal et postural. Une musculature développée fait écran à la sensibilité. Elle encrasse les zones érogènes. « Une musculation intensive peut être à l'origine de sérieux troubles de la sexualité » L'Express, 7 Mai 1992.
Sans dopage, le bodybuilding nécessiterait un travail impossible. Ce n'est pas un sport, car la véritable force est d'origine nerveuse. Une mère soulève l'armoire pour libérer son enfant car un ouragan cérébral génère une force surhumaine.
"On est plus efficace en situation instinctive qu'en élaborant une stratégie" Niels BOHR, Prix Nobel, 1900.

L'effort développe les muscles, mais il serait temps de s'occuper du rôle du système nerveux.
Comment Jesse OWENS exploitait-il son potentiel musculaire pour faire 10''2 aux 100m sans créatine ni starting blocks ?

Conclusion :

• Endolymphe dont la densité augmente dans l’oreille
• Ligaments qui se distendent
• Récepteurs périphériques plantaires moins sensibles
• Fuseaux neuro-musculaires des membres inférieurs et du cou moins performants
• Récepteurs articulaires (hanches, genoux et pieds) perturbés par l'arthrose envahissante
• Images rétiniennes imprécises

Coordonner ces six paramètres lors d'un mouvement pour lui donner de l'équilibre, votre cervelet le faisait jusqu'à aujourd'hui. Et quand votre cerveau gérait cela rapidement sans vous poser de problèmes, vous aviez un bon schéma corporel. Harmoniser ces données sensorielles, c'est définir la proprioceptivité. Privilégiez la gestuelle. La vieillesse sourit aux harmonieux.
« Seuls les enfants meurent trop tôt », Claudine LAMPERIN.
« Le premier homme a dû être drôlement étonné lorsqu'il est mort », WOLINSKI.
De mémoire de roses, on n’a jamais vu un jardinier mourir...

Aucun commentaire:

PAPY... ! RACONTE-MOI LA PROPRIOCEPTION L’EQUILIBRE ET L’ENDURANCE

LE PARC PROPRIOCEPTIF

Le principe de Swing Chariot

Dès qu’il bouge l’enfant installé dans Swing Chariot crée des déplacements horizontaux et verticaux simultanés totalement aléatoires et le déséquilibre est harmonieux.

Toute variation du centre de gravité exige une réponse proportionnelle en vitesse et en intensité au déséquilibre initial.

Si aucune correction n’est faite, l’enfant se trouve en situation tout à fait agréable de balancelle à condition de rester allongé.

Mais toute tentative de reptation, « quatre pattes » ou de redressement à genoux puis debout nécessite une adaptation réflexe immédiate pour centrer G. Elle sera aidée par un appui manuel au filet.

Diminuer puis supprimer cet appui est ce vers quoi il faut tendre, l’objectif à atteindre, le top proprioceptif ?

En s’amusant, l’enfant met en place son schéma corporel.