ONCE UPON A TIME


Apprendre c’est créer un chemin entre les neurones.
                                           Réciter c’est utiliser les routes déjà empruntées.
A la naissance tous les cervelets sont vierges. La part de l’inné existe mais souligner celle de l’acquis m’intéresse d’avantage ; chez l’homme elle est incommensurable ce qui est unique dans le monde animal.
On naît tous égaux devant le sport et à deux ans on n’est plus tous égaux.
Que s’est-il passé ?  Nous nous sommes verticalisés et ceux qui ont oublié de ramper ne grandiront plus ‘égaux’.  Rampons d’abord !
Réveillons les réflexes ancestraux enfouis depuis des millénaires.
Bipède exclusif, l’homme est seul dans ce cas..Il faut deux années au nouveau-né pour s’approprier l’espace, apprendre à tenir debout puis courir. Sept étapes à franchir, sept paliers pour bien marcher.
Glenn DOMAN nous a prévenu, la partie la plus profonde de notre patrimoine corporel est reptilienne. Première étape : l’enfant doit ramper ou escalader (escalader c’est ramper à la verticale).

Chez tous les animaux le cervelet gère l’équilibre. Le notre est instable. Comparé à celui des singes ou des oiseaux notre cervelet reste primaire. Suffisamment développé pour nous permettre de courir en endurance et suffisamment développé pour faire tenir debout un pendule qui tourne autour de ses pieds (debout, le corps humain est un pendule inversé). Aucune structure solide ne tient dans cette position. Chacun de mes soldats de plomb avait un socle du même nom. Vous et moi n’avons pas de socle. Il faut douze mois au cervelet pour en construire un  … dans nos crânes .  Merci la proprioception qui permet d’apprendre plutôt que de réciter.

Douze mois pour apprendre à marcher plus une année pour faire tenir l’enfant sur un pied en maîtrisant l’autre. Pour y parvenir le cervelet se sert de notre corps. Notre gros orteil est court et parallèle. Il existe un court instant où tout repose sur lui. C’est unique pour marcher normalement et courir correctement. Choisissez d’être humains !
Le singe n’a pas de tendon d’Achille. L’ours est plantigrade.
Dépourvus de voûtes plantaires, claquettes et pointes leurs sont interdites.
Pour marcher et pouvoir courir sans haleter comme un chien Sapiens vous a fabriqué un cœur périphérique, une pompe, la voûte plantaire.
L’homme devient apte à courir longtemps (rare chez les mammifères).
On naît donc tous égaux devant l’équilibre et l’endurance. Bougez-vous !

« Once upon a time Balance met Endurance … and human life starded »
Un jour en Afrique l’équilibre a rencontré l’endurance, et l’homme est né.
Vivre assis diminue l’espérance de vie. « Faites du sport  pour être en bonne santé ! » belle ineptie, presque un oxymore. Faites ‘des’ sports ! Harmonisez vos mouvements, adoptez une foulée fluide, variez les activités sportives, diminuez leur intensité, supprimez la compétition et les chronomètres. Associez l’équilibre à l’endurance. Pour limiter tendinites, arthrose, accidents vasculaires …  privilégiez la gestuelle du mouvement. Septuagénaire ma performance diminue et je m’en fiche.
Il existe deux façons de griller un embrayage : l’utiliser pour un grand prix de F1 à Monaco ou bien mal s’en servir au quotidien.
Idem pour le cartilage de l’os ( la gomme du pneu) :
                      sollicité trop violemment … chirurgie
                      sollicité inesthètiquement … arthrose … puis chirurgie
Soignez le style. Variez vos mouvements. ‘each day for a new adventure’
Faut-il se réveiller pour réciter les mêmes gestes qu’hier ?  Notre faculté d’acquérir est innée. Notre arthrose est la somme des gestes répétés ; s’ils sont abrasifs, ils seront corrosifs. Notre corps est la somme des aliments consommés. Cœur, poumons, reins … chacun de nos organes à une durée de vie de 120 ans  … que nous atteindrons si aucune des pièces maîtresses de l’organisme ne vient à lâcher.
Le cerveau se remplit d’acquis cognitifs. En fonction de son environnement il se reconfigure en permanence. Reprogammé d’épigénétisme  il s’adapte à la nouveauté, l’imprévu et l’aléatoire (travaux de Conrad WADDINGTON)   Façonné par l’environnement un paramètre peut devenir héréditaire. Exemple de l’alimentation qui éteint ou réveille un gène de Copy Cat

Dans le système nerveux des millions d’informations sensorielles sont acheminées au cervelet par des millions de neurones         
avec des milliards de connexions possibles.
Sur internet des millions d’infos circulent entre des millions d’individus à la vitesse d’une touche de clavier                                         
avec des milliards de connexions possibles.
Indignez-vous !  Vu de l’espace un cerveau planétaire se met en place, il surfe la vague internet et va s’adapter aux échanges internationaux instantanés et planétaires. L’évolution biologique est d’une extrême lenteur ; l’évolution culturelle circule à très grande vitesse.
Teilhard de CHARDIN avait raison, sous notre atmosphère, après la Géosphère puis la Biosphère une Noosphère s’installe et s’étale un véritable ‘Cerveau Universel’.
Vu du ciel sur la ruche terrestre nous devenons un essaim d’abeilles au service d’une reine : ‘Global Brain’ 

Une nuit debout un tsunami planétaire d’indignés insoumis ‘emportera plus sûrement que l’arme atomique, lobies, banques et politiciens accrochés à leurs privilèges’   Joël de  ROSNAY                     

Aucun commentaire:

PAPY... ! RACONTE-MOI LA PROPRIOCEPTION L’EQUILIBRE ET L’ENDURANCE

LE PARC PROPRIOCEPTIF

Le principe de Swing Chariot

Dès qu’il bouge l’enfant installé dans Swing Chariot crée des déplacements horizontaux et verticaux simultanés totalement aléatoires et le déséquilibre est harmonieux.

Toute variation du centre de gravité exige une réponse proportionnelle en vitesse et en intensité au déséquilibre initial.

Si aucune correction n’est faite, l’enfant se trouve en situation tout à fait agréable de balancelle à condition de rester allongé.

Mais toute tentative de reptation, « quatre pattes » ou de redressement à genoux puis debout nécessite une adaptation réflexe immédiate pour centrer G. Elle sera aidée par un appui manuel au filet.

Diminuer puis supprimer cet appui est ce vers quoi il faut tendre, l’objectif à atteindre, le top proprioceptif ?

En s’amusant, l’enfant met en place son schéma corporel.