Jean-Pierre PAPIN et Glenn DOMAN

La seule raison d’avoir un cerveau c’est le mouvement. Quand on est arbre, huître ou ascidie, pas besoin de mouvements, pas besoin de cerveau. Deux jours après sa naissance, une fois trouvé un bon rocher et définitivement fixée sur du corail l’ascidie digère son ébauche de cerveau devenue inutile 
‘If you don’t need to move you don’t need the luxury of a brain’ D.WOLPERT. Pas de mouvements sans nerfs. Notre système nerveux éclaté et ramifié est un organe disséminé au service du cervelet.  ‘Proprioceptons’ :
Plus nous combinons d’informations plus nos mouvements sont intelligents
Bipède descendu de l’arbre les bas en l’air  « vivre debout c’est conserver à tout prix l’équilibre du corps » Joseph PERRIN ( la mer promise )  
Un aveugle qui marche est une prouesse d’équilibre réservée à l’homme. Un aveugle ne fait pas de scoliose.
Le toucher se développe en premier. Vue, ouïe, odorat et goût sont des spécialisations du toucher. Seul l’homme identifie un objet en le touchant. Vue ouïe et tact sont des fonctions sensorielles. Mobilité écriture et langage des fonctions motrices. Nos performances sensorielles sont supérieures aux performances motrices. Primitives, les premières sont réceptives et postérieures dans le cerveau, les secondes sont expressives et antérieures.
Chacune de ces six fonctions dépend d’une des sept structures cérébrales. Ce qui donne à Glenn DOMAN 42 cases à remplir              
                      profil de développement ‘of human potential’
Sept structures : Moelle, pont de Varole, mésencéphale, archéochortex, paléocortex, cortex transitionnel, néocortex
pour six fonctions : voir, entendre, toucher, marcher, parler, écrire
                     G.DOMAN propose de commencer par ramper.
Rampons, nageons et grimpons. Grimper c’est ramper à la verticale. 
« Avec Emilie je rampais un kilomètre par jour » J.P.P. (neuf de cœur)
Stimulation sensorielle ou  méthode ABA  c’est contraignant, accaparant.
Anne Le Déan, Emilie et jean-Pierre PAPIN peuvent en témoigner.

Inné-acquis :   cerveau né, neurones en place, c’est l’inné.
La majorité des synapses se forment après la naissance. 
Dix mille synapses par minute qui s’établissent par vagues successives et naviguent à vue en fonction de l’environnement, c’est l’acquis.
« La formation de synapses va dépendre de l’activité nerveuse précoce. Elle échappe au déterminisme génétique parental » Michel MORANGE    
La reconduction du matériel génétique au fil des générations c’est l’inné.
Les circuits qui s’établissent par le canal de l’environnement c’est l’acquis.
C’est dans le cerveau, sous le ciel du crâne, que se mettent en place les connections entre chaque fil de l’ordinateur. On naît avec un disque vierge.
                             Biologie de synthèse
1978   première hormone de synthèse :  l’insuline
Grâce à la xénogreffe « le porc était le principal fournisseur d’insuline injectée aux patients dans le monde entier »
2016  les biologistes de synthèse créent le premier exemplaire du vivant.
Modélisé par les mathématiques et des équations stochastiques aléatoires  l’ordinateur imagine une séquence d’ADN virtuelle.
Avec ce modèle le chimiste fabrique une biobrique synthétique. Il combine A C T G  pour former 4 paires de bases vendues un  dollar sur internet.
Graig VENTER remplit de biobriques une cellule vivante vidée de son contenu. En manipulant les gènes avec des ciseaux moléculaires à partir d’un chromosome de synthèse assemblé par génie génétique il passe de la chimie à la biologie. Il invente la première forme de vie créée par l’homme. Un premier organisme artificiel entièrement fabriqué.  Vive la vie.

                                        Epigénétisme
Chacune de nos cellules contient deux mètres d’ADN tellement spiralé que le long ruban de matériel génétique (la chromatine) d’un seul être permettrait d’aller jusqu’au soleil ! 
Les ARN non codés régulent l’expression de nos gènes. Ils répriment ou activent le gène hérité (par extinction ou surexpression de l’allèle).
Ainsi, l’empreinte parentale se trouve contrôlée.
Si des épimutations de l’empreinte parentale (les 2 génomes) restent possibles l’ADN hérité n’est donc plus irréversible.
Quelle est la part de cette hérédité non Mendélienne demandent Sandra DUHARCOURT   Sergev DJURANOVIC  et  Ariel BAZZINI ?
L’ARN nc  serait transcripteur pour :
- Décider du sexe de l’enfant par inactivation du chromosome X
- La reproduction in vitro
- Réagir à la nutrition au stress à la pollution …
- Déclancher les pathologies neuro-dégénératives
- Agir ou réagir sur la production cellulaire anarchique cancéreuse

Tomohiro KONO : une parthénogénèse expérimentale est possible chez la souris Après déméthylation elle sera femelle jamais mâle.
Certains végétaux et animaux se reproduisent par parthénogenèse à partir du gamète femelle sans participation du mâle.
Un mâle écossais de 5.000 ans, l’if de Fortingale se féminise en vieillissant passé 2000 ans ce vieil arbre écossais devient hermaphrodite !
La moitié des femmes qui naissent aujourd’hui seront centenaires mais si nous devenons tous centenaires et au delà, restera t-il des mâles sur la terre si on constate que vieillir féminise ?                       
               J'aurais aimé écrire ceci moi aussi

Anarchistes énarques, j’ai atteint un tel niveau d’exaspération politique que j’ai l’impression d’être au bord du ‘burn out’. Chaque jour je vis dans un pays malade de partout, avec à sa tête de petits hommes élus assis sur des privilèges, vidant les caisses à tours de bras, se moquant allègrement de nos avis, s’octroyant des primes, des salaires et des avantages généreux, inventant des lois, chantant la Marseillaise entre deux mises en examen, démissionnant de leurs ministères pour retrouver leur mairie et placer l’oseille au frais, mentant le mardi pour se repentir le jeudi, rasant gratis et sans état d’âme, bénis par leurs camarades de promotion et l’immunité parlementaire, coudes à coudes sous les dorures républicaines lustrées par notre impôt massif.

J’ai la nausée, elle est là et elle ne me quitte plus, elle s’intensifie.
L’intérêt général noyé sous les partis, syndicats, lobbies, intérêts particuliers et privilèges . Le blocage est total. Les flambeurs continuent de parader devant six millions de chômeurs, un système de santé qui se délite et une consommation d’antidépresseurs qui fait le délice du laboratoire bien placé dans la course aux biens placés.
Je dégueule ma peine et je pisse dans un violon. Français impuissant, tous les cinq ans on me mène à l’abattoir comme un veau, me caressant le flanc pour faciliter l’anesthésie. Cinq ans à jouer avec nos économies. Ils nous divisent à l’intérieur de nos familles. Je suis écoeuré, silencieux, tétanisé… Pendant ce temps-là chaque élu délictueux ou de l’Elysée assiste à des matchs, commémore les chrysanthèmes, s’assoit sur l’Histoire pour laisser une trace de frein. Je ne veux plus de simulacres. Je ne veux plus d’un homme qui dit «moi je ».  Il est temps de dire « Nous ». Sommes-nous donc fous pour fermer les yeux, comme  femme battue  prisonnière d’une peur qui la paralyse ?
 En 2017 nous irons comme des moutons choisir entre trois personnages, glissant dans l’urne le nom d’un comédien médiatisé porté par des intérêts qui nous sont étrangers. Le goût des jeux, même sans pain, comblera quelques temps notre sens du débat. Le lendemain, les trois quarts auront la gueule de bois et retourneront vaquer à leurs espoirs corrompus, jusqu’en 2022.
J’ai perdu le goût de ce cirque. Le pays est au bord du gouffre. Cercle vicieux et vertigineux à la fin de cet article, je ne sais toujours pas ce que je peux faire.
Ce qui me fait peur, c’est ma propre résignation, ma colère stérile. À quel moment produire un son commun premier pas vers une remise au goût du jour de notre dignité ? Indignons-nous ! Osons. 
                                                          Blogueur VINVIN   le 11  février 2016   
Iegor GRAN  l’équipe du 17 déc. 2016 :
Cher C.I.O. j’ai en effet pris du Turinabol et pas qu’un peu, avec des substances que tu n’as toujours pas détectées, mais impossible de te rendre la médaille je l’ai revendue. J’ai abandonné la compétition et je m’assieds sur ta suspension.
J’ai largement profité de ma notoriété, prêté mon nom à des frittes, des slips, des boissons … et je ne compte pas m’arrêter.
J’envisage un partenariat avec un labo d’anabos. Que mon pipi soit vert pomme ou fuschia j’ai été nommé directeur technique de ma fédé. Dans mon discours d’intronisation je luttai contre le dopage : « un cancer qui déshonore le sport » Je pustule à un poste ministériel et bientôt au C.I.O. Plus vite plus haut plus fort. Je t’envoie un échantillon de mes urines actuelles. Tu y trouveras beaucoup de champagne des truffes du caviar et un zeste de cocaïne. Bref, j’ai palpé un max. 
Tendres bisous, embrasse Pierre de Coubertin de ma part 
                     Pipi Leaks    (chronique tirée de  l’équipe magazine  n° 1796  page 22)     

Hérédité
Le cerveau est né, les neurones sont en place. C’est l’inné. La majorité des synapses se forment après la naissance. « Chez un enfant 10 000 synapses par minute s’établissent par vagues successives » J.P.CHANGEUX
Elles naviguent à vue en fonction de l’environnement. C’est l’acquis.
« La formation de synapses va dépendre de l’activité nerveuse précoce. Elle échappe au déterminisme génétique parental » Michel MORANGE  
La reconduction du matériel génétique au fil des générations. C’est l’inné.
Les circuits s’établissent par le canal de l’environnement. C’est l’acquis.
On naît avec un disque vierge. C’est dans le cerveau, sous le ciel du crâne, que se mettent en place les connections entre chaque fil de l’ordinateur

Banqsters Usuriers et Subprimes
« Les énarques monarques vous arnaquent, je le sais j’ai fait l’ENA » Laurent ALEXANDRE. A l’aide d’une banque on peut voler tout le monde. Incompétence énarchique rédhibitoire supportée en France pendant 60 ans, un taux d’intérêt trop généreux pour l’usurier agît contre l’intérêt général.
Ne fût-il pas extraordinaire de dépanner son ‘banqster’ faussaire lorsqu’il devint fesse-mathieu ruiné, maniaque du lingot ramolli et du filon d’or dur . 
Banquier désargenté, grippe-sous sans sous, agences bancaires déficitaires il devint urgent de vous prêter notre argent. Scandale à la société générale ! Enormité fiscale ! Il fallût renflouer les filous en difficulté qui filaient un mauvais filon de coton … Zorro est arrivé    sauf que Zorro c’est nous                                        


Golfeur :  handicapés corsetés du dos et lombalgiques accrocs du score, sachez que si l’arthrose est un mécanisme de vieillissement articulaire plus ou moins héréditaire il existe un moyen de l’accélérer avec un geste répétitif inesthétique et une fin de geste en tire-bouchon.
                    votre cartilage articulaire c’est la gomme du pneu
Oubliez la balistique ! Une mauvaise note acoustique fait le lit du lombalgique et la mauvaise note artistique celui de la tendinite.
‘Si je donne à la balle un effet stellaire aventureux pour une trajectoire elliptique mais esthétique je subodore faire une exquise artistique bêtise »
Pour en avoir ri avec mon ami Certitude, c’est un bonheur de vous l’écrire.

All we need is love
Communiste hier, élu député front national en 2017, aimons-le.
Un ouvrier communiste harcelé par la C.G.T était bon électeur. Aujourd’hui, le même homme retraité non syndiqué, un peu réac, que son bon sens oriente à droite, est-il faciste ou français libre ?
Que sont devenus les enseignants publics plus sectaires qu’un vicaire ? Universitaires, sartristes, ils récitaient un catéchisme laïc archaïque et politiquement correct que le canard enchaînait et que Moscou ‘Tassait’
Processions ascension reposoirs et pétales de roses donnaient des boutons rouges au laïc gauchiste bien pensant du parti de la rose qui allait empourprer la France
Anticatholiques fanatiques ils ont préféré la burqa qui vote à gauche à la soutane satanique et  Badaboum aux Twin towers ! et patatra au Bataclan !
Nous voilà tous mécréants, L’islamiste estimant mécréants les républicains et les démocrates. Au cœur du journal, seul le canard est toujours vivant !
‘Barbarie’, anagramme venue d’arabie … Br !
Nous avons eu assez de religions pour nous haïr. Comment dire aux amalgamophobes que ce pays est le nôtre, nos guerres de religions apaisées et la démocratie une religion islamophobe ?
« Nous sommes un pays jeune. C’est facile de venir d’Occident avec des centaines d’années de mouvements civiques derrière vous et de demander pourquoi nous ne faisons pas comme vous ? » Nasser AL KHATER  C.I.O.
-  Elites africaines passées par UCLA, Harvard, Oxford, Cambridge ou Paris : « y avez vous apprit l’alternance ? … Vous traînez des babouches »
« L’islamiste n’a pas d’arguments mais des versets. Il carbure à la haine de l’occident et de la démocratie » Karim AKOUCHE.
Mzabites, sunnites, chiites, wahhabites, djihadistes, salafistes, yesidites, ibadites, kabiles, touaregs, berbères, arabes, kurdes
 

                                  ‘ All you need is love ‘

Aucun commentaire:

PAPY... ! RACONTE-MOI LA PROPRIOCEPTION L’EQUILIBRE ET L’ENDURANCE

LE PARC PROPRIOCEPTIF

Le principe de Swing Chariot

Dès qu’il bouge l’enfant installé dans Swing Chariot crée des déplacements horizontaux et verticaux simultanés totalement aléatoires et le déséquilibre est harmonieux.

Toute variation du centre de gravité exige une réponse proportionnelle en vitesse et en intensité au déséquilibre initial.

Si aucune correction n’est faite, l’enfant se trouve en situation tout à fait agréable de balancelle à condition de rester allongé.

Mais toute tentative de reptation, « quatre pattes » ou de redressement à genoux puis debout nécessite une adaptation réflexe immédiate pour centrer G. Elle sera aidée par un appui manuel au filet.

Diminuer puis supprimer cet appui est ce vers quoi il faut tendre, l’objectif à atteindre, le top proprioceptif ?

En s’amusant, l’enfant met en place son schéma corporel.